Navigation rapide

Accueil > Cours > Cours > Systèmes > oldies - Systèmes > Analyse fonctionnelle > Sys1 - Etudes des systèmes

Sys1 - Etudes des systèmes

vendredi 3 septembre 2004

Etudes des systèmes

Quelques définitions

Système

- Un système est « un ensemble d’éléments en interaction dynamique, organisés en fonction d’un but ».

- Un système est un ensemble d’éléments, de constituants, de personnes, agencés, organisés, dans le but de répondre à un besoin.
Il ne peut il y avoir de système sans besoin.
Matière d’œuvre

La matière d’œuvre est la partie de l’environnement du système sur lequel agit le système.
La matière d’œuvre évolue à travers le système d’un état initial à un état final. L’état final est l’état initial augmenté de la Valeur Ajoutée.


Principales formes de Matière d’œuvre
La matière d’œuvre peut prendre les principales formes suivantes

- un produit ou une matière
les minerais et l’ensemble des produits manufacturés sont des produits ayant ou devant subir une modification, sont des matières d’œuvre.

- de l’énergie :
L’énergie, de sa source (hydraulique, vent, solaire, nucléaire, chimique) doit subir des transformations pour être utilisable.

- de l’information :
l’information peut prendre une multitude de forme, du signal binaire élémentaire, à l’affichage sur une télévision en passant par celle circulant sur Internet, pour être utilisable l’information doit subir des modifications.
Valeur Ajoutée

Le système fait passer la matière d’œuvre d’un état initial à un état final en créant une valeur ajoutée.
La finalité d’un système est d’apporter à la matière d’œuvre une valeur ajoutée.
Principale formes de Valeur Ajoutée
Les principales modifications que l’on peut apporter à une matière d’œuvre sont en général :,

- lié à la forme
toutes les modifications de forme, de propriétés (pliage, emballage, magnétisation, peinture,...)

- lié à l’espace
le déplacement est la valeur ajoutée associé à l’espace

- lié au temps
le stockage est la valeur ajoutée associé au temps
Le Cahier des Charges Fonctionnel

(d’après http://www.conseil.org/radtech/ )
Introduction

Le CdCF, au sens large, est un document qui peut être rédigé suivant les cas par
le fournisseur qui renouvelle son catalogue, auquel s’associe le concepteur,
le commercial qui détermine le meilleur produit à proposer,
le futur utilisateur demandeur d’un produit répondant à son besoin.
Il décrit en termes de finalités (fonctions) un besoin, une envie, à laquelle le fournisseur doit apporter une réponse, matérialisée par un produit.
Cette simple phrase permet de déterminer les 4 principales étapes du processus :

Où :
Le passage du BESOIN à la FONCTION est le premier objet de l’Analyse Fonctionnelle, et donne naissance au Cahier des Charges Fonctionnel Besoin (CdCF Besoin) qui ne se réfère qu’à la phase d’usage du produit. Il décrit les fonctionnalités répondant au besoin exprimé.
Le passage (éventuel) de la FONCTION à la REPONSE est le cœur de l’Analyse de la Valeur.
Se basant sur le CdCF Besoin, le fournisseur détermine un Cahier des Charges Fonctionnel Produit (CdCF Produit), qui décrit les fonctionnalités du produit qui sera fourni en réponse au besoin. Le CdCF produit est donc un produit, une réponse virtuelle fonction des possibilités (techniques, économiques, etc.) et des objectifs de l’entreprise. Il doit prendre en compte la totalité de la vie du produit. Cette étape est finalisée par la conception du produit.
Le passage de la REPONSE au PRODUIT est l’industrialisation, ou le choix final dans un catalogue.
Contenu du CdCF

D’après la norme NF X 50-151, le CdCF doit comporter :
.La présentation du problème :
Le produit et son marché : concept général du produit, principaux services attendus, niveau d’intégration dans un système plus important, etc... ainsi que débouchés prévus, produits équivalents, etc... Ces informations étant destinées à faciliter une rapide prise de connaissance de la demande et à motiver le fournisseur. Le contexte du projet, les objectifs : la situation du projet dans un programme plus vaste, les limites de l’étude, les études déjà effectuées ou menées en parallèle, les suites prévues, l’éventuel caractère confidentiel, et toutes informations jugées utiles sur le contexte général du projet.
L’énoncé fonctionnel du besoin, issu de l’Analyse Fonctionnelle :
Cycle d’utilisation du produit et identification de son environnement, Fonctions de service et contraintes, Caractérisation des fonctions de service et des contraintes : critères d’appréciation, niveau et flexibilité de ces critères.
Un éventuel appel à variante,
destiné à permettre au concepteur ou au fournisseur de proposer des amendements à l’expression fonctionnelle du besoin.
Le cadre de réponse, destiné à faciliter la lecture et l’évaluation des propositions.
Analyse fonctionnelle

Définition

La norme NF X 50-150 définit l’Analyse Fonctionnelle (AF) comme une "démarche qui consiste à rechercher,
ordonner, caractériser, hiérarchiser et/ou valoriser les fonctions".

Les fonctions sont les "Actions d’un produit ou de l’un de ses constituants exprimées exclusivement en termes de
finalité." et se répartissent en
fonctions de service : "Action attendue d’un produit (ou réalisée par lui) pour répondre à un élément du besoin d’un utilisateur donné."
fonctions techniques : "Action interne au produit (entre ses constituants), choisie par le concepteur-réalisateur, dans le cadre d’une solution, pour assurer des fonctions de service".
On fera apparaître aussi
Fonction globale : c’est la raison d’être du système
Fonctions de contraintes, qui explicitent la façon dont le produit doit s’adapter à son environnement.

Messages